Besoin de faire un test de paternité

By | juillet 12, 2016

Tous les détails à connaître sur le test de paternité : la description du test, de sa fiabilité et des étapes pour le faire

Tout l’intérêt d’un test de paternité est de découvrir un lien biologique à travers des échantillons ADN, entre un père et son enfant. Cette démarche peut être réalisée pour diverses raisons : lever le doute sur son origine, confirmer l’absence d’erreur lors d’une FIV, ôter la suspicion d’échange de bébé à la naissance… Le labo s’appuie sur une démarche scientifique bien précise : présentation du procédé et des étapes pour réaliser un test de paternité.

Quelle est la procédure mise en place par le laboratoire et les résultats obtenus sont-ils vraiment garantis ?

La démarche scientifique réalisée lors d’un test de paternité, repose sur l’extraction et l’analyse de l’ADN. L’intérêt de ce test est de comparer deux profils d’ADN afin de révéler un éventuel lien biologique entre les deux. L’analyse se base sur 23 marqueurs (contre 16 en moyenne) : ces gênes servent à déterminer le patrimoine héréditaire de chacun. Plus précisément, seuls 22 marqueurs serviront à la comparaison des ADN, le dernier étant destiné à confirmer le sexe de la personne. Sérieux, les meilleurs labos réalisent deux analyses sur les échantillons collectés pour augmenter la fiabilité de leurs résultats. Ainsi, en étudiant 23 marqueurs deux fois, le degré de précision est de 99,9999 % en cas de paternité avérée et 100 % en cas d’exclusion. Avec ces résultats, le test de paternité est une preuve concluante de la connexion biologique ou non entre les deux prélèvements étudiés.

De l’extraction de l’ADN à son analyse exacte, le parcours complet d’un test de paternité

Besoin de faire un test de paternité ? Voici les étapes à suivre, pas à pas. Rendez-vous sur Internet, sur le site d’un laboratoire pour commander un kit d’extraction d’ADN. Une fois payé, il sera livré dans les 2 jours. Une fois reçu, l’étape du prélèvement arrive : vous trouverez dans le kit, un document pour vous expliquer comment procéder. Si la procédure classique est de prélever un peu de salive, l’extraction peut être réalisée de différentes manières. En effet, vous pouvez collecter cette donnée sur une tache de sang (serviette, tissus…), sur une dent totalement ou partiellement arrachée, sur la cire d’oreille, mais aussi sur des mégots de cigarettes ou un rasoir électrique. Dans les deux cas, la collecte de l’ADN est aussi rapide qu’indolore. La dernière étape consiste à envoyer les ADN au laboratoire en enfermant les échantillons dans l’enveloppe de retour du kit. Bien arrivés à destination, les extractions du père et de l’enfant, après avoir été extraits et analysés, sont comparées. Réalisés sous 5 jours ouvrables, les résultats du laboratoire sont enfin envoyés par voie postale ou par courriel.